Lip sur le terrain avec les Forces Spéciales Terre

LIP, maison horlogère française depuis 1867, et le Commandement des Forces Spéciales Terre (COM FST) présente vous  la série spéciale Nautic-Fantome.

LIP, maison horlogère française depuis 1867, et le Commandement des Forces Spéciales Terre (COM FST) présente vous  la série spéciale Nautic-Fantome.

LIPmaison horlogère française depuis 1867, et le Commandement des Forces Spéciales Terre (COM FST) présente vous  la série spéciale Nautic-Fantome.

Fondée en 1867, LIP est une maison chargée d’histoire. Fleuron de l’horlogerie française, marque de référence, LIP a su influencer son époque par ses montres de renom synonymes d’innovation. Des premiers cadrans phosphorescents en 1898, à la première montre électrique surnommée la « montre des présidents » commercialisée dès décembre 1958, en passant par ses collaborations avant-gardistes avec ses designers en 1975, LIP a toujours été un véritable précurseur sur son secteur. Avec une croissance annuelle de 48%, un CA de 27 millions d’euros en 2019 et un peu plus de 50 000 montres produites chaque année, LIP nouvelle génération peut s’enorgueillir d’avoir réussi son pari !

Lip présente la Nautic-Fantome, conçue pour le Commandement des Forces spéciales Terre

Aujourd’hui, la marque présente la Nautic-Fantome, conçue pour le Commandement des Forces Spéciales Terre (COM FST). C’est d’abord par la volonté du COM FST qu’est née cette pièce d’exception : le cahier des charges présenté à la célèbre maison horlogère de Besançon nécessitait un garde-temps de fabrication française, adapté aux conditions très exigeantes des différents théâtres d’opérations sur lesquels intervient ce corps d’élite, et extrêmement discrète au portée.

Sobrement baptisé Fantôme, ce modèle réunit ainsi tout le savoir-faire de l’artisan franc-comtois qui le combine avec la haute technologie pour en faire une montre à la fois unique et inédite. Le maître‑mot : la discrétion !

Produite à seulement 2 500 exemplaires, soit le nombre des membres des Forces Spéciales Françaises en activité

Tout a été pensé pour rendre la Fantôme invisible et permettre aux Forces Spéciales d’opérer furtivement sur tous les théâtres d’opération. En effet, cet outil s’associe dans une harmonie parfaite avec l’uniforme de ce corps d’élite. Toutes les pièces ont été sablées et noircies pour ne pas refléter la lumière et le verre a subi un traitement unique antireflet rendant la montre quasiment invisible. Poussant le détail à son paroxysme, le sigle des Forces Spéciales a également été marqué avec une encre spéciale qui le fait apparaitre et disparaitre selon la lumière.

Produite à seulement 2 500 exemplaires, soit le nombre des membres des Forces Spéciales Françaises en activité, la Fantôme ancre un peu plus ce fleuron de notre industrie dans les traditions de l’excellence à la française !

Quitter la version mobile